Veille

Mobile et digital : les tendances du tourisme en 2019 selon Travelport

Homme portant un casque de VR

Travelport a publié récemment la troisième édition de son rapport sur les tendances du digital et plus particulièrement du mobile dans le monde du voyage. Trois chiffres clés qui définiront 2019 selon Travelport sont à retenir :

  • les ventes digitales en matière de voyages vont augmenter de 10,4% pour atteindre 694,41 milliards de dollars ;
  • la part des voyageurs qui utilisent une application pour suivre les déplacements de leurs bagages sur plusieurs vols s’élève à 64% ;
  • 92% des marques de voyage affirment qu’avoir une stratégie mobile est devenu critique ou du moins très important pour réussir avec succès sur le marché.

Retour en détail sur quelques-unes des nombreuses informations à retenir de ce rapport.

 

La recherche visuelle comme moteur de réservation

Selon plusieurs experts, d’ici à 2020, 50% des recherches seront effectuées vocalement. 6,6% des recherches sont aujourd’hui effectuées sur Amazon et YouTube combinés. En plus de cela, il est devenu primordial pour des géants comme Google, Microsoft ou Apple de mieux comprendre et utiliser l’impact des visuels et des images, auxquels tout le monde a désormais accès dans le creux de sa main… Grâce à son smartphone !

Selon Instagram, 43% des personnes âgés de 19 à 28 ans utilisent leur mobile pour réserver leurs vacances. 28% des voyageurs tirent d’ailleurs leurs inspirations de cette même application ou de Facebook.

Dan Young, responsable de l’expérience digitale chez EasyJet, explique que c’est à cause de cette évolution des mœurs que la compagnie aérienne a décidé de mettre en place la fonctionnalité Look&Book sur son application mobile.

Look&Book permet de télécharger une capture d’écran réalisée sur Instagram directement dans l’application mobile d’easyJet. L’utilisateur peut alors découvrir où la photo a été prise, mais aussi quels aéroports sont à proximité de cette localisation, et quels vols il peut réserver pour s’y rendre. Tout cela grâce à un visuel, sans contexte, sans mots-clés.

Depuis son lancement en octobre 2018, Look&Book a pu réaliser environ 10 000 correspondances entre images et destinations.

À noter aussi que 18% des professionnels de l’industrie du voyage comptent investir dans la recherche visuelle en 2019, et que 62% des consommateurs de la génération Z ou appartenant au groupe des milléniaux préfèrent ce type de recherche à toutes les autres technologies.

 

Le passage de la « numérisation » à la « datafication »

Le numérique est devenu essentiel dans le processus de voyage. Le développement d’Internet et la dématérialisation des supports ont permis à l’industrie touristique de se développer. Il est désormais possible de proposer en ligne toutes les options à un voyageur concernant son séjour.

Selon Sharon Doyle, responsable produits chez Travelport, l’utilisation de la data (ou données) des voyageurs est devenu primordiale. Les recherches effectuées en ligne, les endroits tagués sur les photos, les contenus téléchargés sur Instagram, ou encore les tweets ou les likes sont une mine d’or pour proposer produits et services de qualité aux utilisateurs.

D’ailleurs, il est indiqué dans le rapport que 90% de l’ensemble des données existantes ont été générées sur ces deux dernières années ! À titre d’exemple, Travelport traite aujourd’hui entre 10 et 12 milliards de recherches chaque jour.

Toutes les données relatives aux voyageurs doivent cependant être utilisées de manière responsable et éthique, conformément à la RGPD (Réglementation Générale sur la Protection des Données), entre autres. C’est donc un challenge à relever pour l’industrie touristique que d’utiliser cette ressource énorme pour proposer aux voyageurs une expérience meilleure année après année, tout en restant dans le cadre légal.

 

Le tourisme se met à la réalité augmentée et virtuelle

D’après Colin Pierse, développeur logiciel senior chez Travelport Digital, Google et Apple sont responsables du développement rapide de la réalité augmentée (« AR », comme augmented reality en anglais) et de la réalité virtuelle (« VR », comme virtual reality) ces derniers mois.

Dans le monde du voyage, des entreprises telles qu’American Airlines, KLM ou Aeromexico s'essayent à ces technologies. Ces compagnies ont intégré une fonction à leur application mobile permettant aux passagers de voir si leur bagage dépasse la taille maximale réglementaire.

La VR peut également s’avérer être trè utile pour les destinations ou les hôtels. Elle permet aux clients de visiter certains lieux, ou des chambres, avant de réserver. L’expérience de voyage s’en voit améliorée.

17% des marques de voyage comptent investir dans l’AR en 2019. Ce chiffre grimpe à 20% pour la VR.

 

Pour en savoir plus…

Pour en apprendre plus à ce sujet, vous pouvez télécharger l’étude complète en anglais réalisée par Travelport en cliquant sur ce lien.