Veille

La montagne, destination privilégiée des Français en hiver

La montage, destination privilégiée des Français en hiver

La Direction Générale des Entreprises (DGE) a récemment publié son étude intitulée « Les Français et la montagne en hiver ». Elle retrace les informations importantes concernant ce segment touristique bien spécifique.

 

Quel profil du touriste français à la montagne ?

Parmi les partants à la montagne interrogés dans le cadre de cette étude, on remarque que 42% des ménages comportent des enfants. Au niveau socioprofessionnel, on remarque que la catégorie la plus représentée est celle des inactifs : elle représente 27% des partants. Les cadres supérieurs et professions libérales ainsi que les professions intermédiaires suivent avec 20% chacun. Les agriculteurs sont les moins représentés (1%).

Au niveau de l’âge, ce sont les 35-49 ans qui sont en tête. Ils constituent 29% des partants à la montagne. On retrouve ensuite les 50-64 ans (22%), les 65 ans et plus (18%), les 25-34 ans (16%) et enfin les 15-24 ans (15%).

Il est également bon remarquer que parmi tous les partants à la montagne questionnés dans le cadre de cette étude, 66% déclarent se déplacer au moins une fois par hiver à la montagne. 44% s’y rendent tous les hivers ou presque, 17% tous les 2 ou 3 hivers, et 17% moins souvent encore.

 

Des activités variées

Les sports d’hiver constituent bien entendu le type d’activité préféré des partants (84%). On peut aussi remarquer que les activités de détente et de bien-être sont plus recherchées que pratiquées !

Pour être précis, l’activité la plus pratiquée reste la randonnée à pieds, qui séduit 64% des pratiquants. Elle est notamment plébiscitée par les 50 ans et plus. Suivent le ski (de fond, de descente, snowboard), pratiqué par 59% des partants, et la luge (47%).

Les chiens de traineaux ont un fort potentiel : il s’agit de l’activité la plus recherchée à la montagne (64%). Viennent ensuite le thermalisme et la balnéothérapie, recherchés par 48% des partants, et les raquettes avec 44%.

 

Quid de l’hébergement et de la destination ?

Les vacanciers étant partis à la montagne ont indiqué respecter plusieurs critères afin de sélectionner leur hébergement. En voici la liste :

  •  le prix de l’hébergement est un critère d’importance pour 47% des partants interrogés ;
  •  la proximité des pistes et/ou des activités (44%) ;
  •  la proximité d’un centre-ville ou du centre de la station (23%) ;
  •  le niveau de confort (20%) ;
  •  les infrastructures à disposition (13%) ;
  •  le calme de l’hébergement (13%) ;
  •  l’hébergement en formule tout compris (9%) ;
  •  la recommandation d’un proche ou un ami (5%).

Concernant les destinations, on remarque que la facilité d’accès et le charme de la station jouent un rôle prépondérant pour dans le choix. Voici la liste complète des critères de sélection de la destination des vacances d’hiver à la montagne :

  •  la facilité d’accès de la destination est primordiale pour 30% des partants interrogés ;
  •  le charme du village ou de la station (29%) ;
  •  la qualité des infrastructures et la possibilité de pratiquer une activité intéressante (24%) ;
  •  le prix du forfait (24%) ;
  •  l’enneigement garanti (23%) ;
  •  les paysages (22%) ;
  •  l’habitude (21%) ;
  •  la possibilité d’être hébergé gratuitement (14%) ;
  •  la découverte d’un nouvel endroit (13%).

 

Un échantillon de près de 3 000 personnes

Ce sont en tout 2 875 individus qui ont été interrogés pour cette étude, répartis de la sorte :

  •  1 626 sont issus d’un échantillon représentatif de l’ensemble de la population ;
  •  1 249 sont issus d’un échantillon de personnes étant déjà parties à la montagne lors de l’hiver 2016-2017.

L’enquête a été menée entre le 26 octobre et le 6 novembre 2017. Les personnes définies comme « partantes à la montagne » sont celles ayant effectué au moins un déplacement ou un voyage :

  •  pour motif personnel ;
  •  incluant au moins une nuit, ou une excursion à la journée ;
  •  sur la période de décembre à avril au cours des trois dernières années.

Ainsi, ce sont en tout 1 232 panélistes sur 2 875 qui sont partis à la montagne.

 

Envie d’en savoir plus ?

L’étude est disponible au format PDF sur le site de la Direction Générale des Entreprises en cliquant sur ce lien !