Veille

Tendances : quelles évolutions futures pour le tourisme ?

Tendances : quelles évolutions futures pour le tourisme ?

La firme d’intelligence d’affaires Skift s’est récemment penchée sur les tendances qui feront le futur du secteur touristique en matière de surfréquentation, d’intelligence artificielle (aussi simplement appelée « IA »), de plateformes numériques et de distribution.

 

La surfréquentation : un frein au tourisme

On pourrait penser que le but premier d’une destination touristique est d’attirer un maximum de visiteurs. Et cela est vrai. En revanche, la notion de surfréquentation apparue il y a quelques années fait de plus en plus parler d’elle.

Certaines destinations tentent tant bien que mal de gérer l’afflux de touristes en limitant l’accès aux villes et aux lieux de forte affluence. New-York, par exemple a réussi à équilibrer son flux de touristes en les redirigeant vers des quartiers moins demandés et moins visités, tels que Brooklyn ou le Queens. Airbnb a également contribué à ce phénomène : bien que la majorité des logements proposés sur la plateforme soient toujours situés dans des quartiers prisés des touristes, l’offre grandissante dans les quartiers moins populaires permet tout de même une répartition plus égale des touristes.

 

L’IA : la nouveauté sur laquelle il va falloir compter

C’est en 2016 que l’on a réellement commencé à se poser la question de l’intégration de l’intelligence artificielle au sein de l’industrie touristique. Plusieurs entreprises ont déjà pris le pas et ont décidé d’intégrer des assistants conversationnels automatisés (ou chatbots en anglais) à leurs communications en ligne. D’autres ont décidé de se lancer dans des technologies encore plus poussées, comme Local Motors qui va mettre en circulation dans les rue de Washington DC, Miami et Las Vegas le minibus Oli, entièrement automatique et sans conducteur.

Bien que les interfaces hommes-machines ne soient pas encore totalement ancrées dans les mœurs du monde du tourisme, l’utilisation de l’IA est en constante évolution à travers de nombreux domaines : la restauration et le luxe en font aussi de plus en plus un véritable outil sur lequel reposent leurs stratégies marketing.

 

Les médias sociaux : l’outil séduction nouvelle génération

Les réseaux sociaux sont omniprésents et sont devenus un véritable outil d’influence pour les touristes dans leur choix de destination. Les jeunes touristes de la génération Z sont les premiers adeptes de Snapchat, Instagram, WeChat, Twitter ou Facebook.

Snapchat puis Facebook ont notamment lancé des chaînes de contenu vidéo éphémères, toutes deux baptisées Discover :

  •   pour le premier, il s’agit de relayer des informations et actualités courtes et pertinentes pour les utilisateurs ;
  •   pour le second, cette application permettra surtout de réorganiser l’information et les nouvelles, et de lutter contre les « fake news » (« fausses nouvelles » en français).

En Chine, c’est WeChat qui a le vent en poupe : l’application permet de tout régler dans le processus de voyage, de la découverte d’une destination jusqu’à une potentielle réservation et au paiement.

 

Les chaînes hôtelières et les agences de voyage en ligne

La relation entre les chaînes hôtelières et les agences de voyage en ligne est plus qu’étroite. Certaines de ces dernières telles qu’Expedia et Booking, misent sur les prix les plus bas afin de proposer à leur clientèle une gamme de choix très large. Cela pourrait néanmoins les desservir, car délaisser les grandes chaînes en les remplaçant par des petits groupes d’hôtels ou des indépendants ne permet pas aux clients d’avoir une vue globale sur l’ensemble du marché.

En outre, de nombreux hôtels possèdent désormais un site web sur lequel ils mettent en avant leurs produits, leurs services, mais également des offres préférentielles réservées aux membres de leur programme de fidélisation.

 

Source : http://veilletourisme.ca/2017/03/22/quelques-tendances-a-surveiller/.