Veille

Internet, outil majeur pour l’offre de logements touristiques par des particuliers

Internet, outil majeur pour l’offre de logements touristiques par des particuliers

L’Insee a récemment publié une première estimation concernant l’importance des hébergements touristiques proposés en ligne par des particuliers. Retour sur les informations et les données principales.

 

Une tendance en plein développement

La fréquentation de ce type d’hébergements semble connaître une croissance très importante en 2016 : +30% ! Ce sont donc 26 millions de nuits, environs, qui ont été passées dans ces logements en 2016.

C’est notamment en province que le dynamisme semble le plus marqué avec une hausse de 36%, soit 80% de la fréquentation totale. La clientèle résidente semble aussi connaître un « boom » avec une augmentation similaire de 36%,  contre 19% pour la clientèle étrangère.

 

En 2016, les plateformes internet auraient drainé 11% de la fréquentation en matière de logements touristiques, dans l’ensemble comprenant également l’offre des entreprises telles que les hôtels, les campings ou les résidences de tourisme.

 

Une véritable amélioration pour la conjoncture touristique

Ces données estimées, si elles étaient prises en compte, demanderaient à revoir la fréquentation touristique globale en France en 2016 à la hausse. Pour rappel, cette dernière aurait augmenté de 2,6% en 2016, mais aurait diminué de 1,3% pour le champ de l’offre des entreprises.

L’intégration des données des plateformes modifierait aussi l’estimation du nombre de nuitées des clients étrangers. Cette clientèle connaîtrait alors uniquement un recul de 3.9% (soit -5.4 millions de nuitées) sur la totalité des hébergements marchands, alors qu’un repli plus fort serait observé sur le segment de l’offre des entreprises : -5,2%, soit -6,8 millions de nuitées.

 

Cependant, il reste encore une marge d’amélioration possible. Comme indiqué dans le rapport de l’Insee, « le champ couvert pourrait être élargi en intégrant d’autres plateformes », par exemple, ce qui permettrait de « relever les niveaux ». Enfin, il est fort probable que les flux hors plateformes continuent à décroître et que de plus en plus de réservations de logements touristiques se fassent sur le net.

 

Pour de plus amples informations, veuillez cliquer sur le lien de source ci-dessous qui vous redirigera vers l’étude complète.

 

Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2589218.