Veille

Classement mondial par Flight-Report des aéroports en 2017

Classement mondial par Flight-Report des aéroports en 2017

Flight-Report, plateforme renommée d’avis sur les produits de compagnies aériennes, a publié à la fin du mois de mars son tout premier classement des meilleurs aéroports du monde. Retour sur les informations cruciales à retenir.

 

Des critères de sélection précis

Il est tout d’abord important de noter que ce classement mondial a été effectué sur une base de critères précis : 

  •             accès : l’accessibilité de l’aéroport en voiture, en transport en commun tels que le métro ou le train, la présence de parkings ;
  •             fluidité : le temps d’attentes aux checks divers, à l’embarquement, aux portiques de sécurité ;
  •            services : la présence de zones de restaurations et de sanitaires, le nombre de boutiques, l’accès au WiFi ;
  •            propreté : la tenue générale du bâtiment.

Il est également important de retenir que ce classement a été effectué grâce aux rapports d’internautes de Flight-Report. Il est basé sur leurs récits de voyages effectuées entre janvier et décembre 2016, pour les aéroports ayant reçus au moins 20 avis et de la part d’un minimum de 10 auteurs différents.

 

Un trio de tête totalement asiatique

La palme du meilleur aéroport du monde 2017 revient à celui de Singapour, le Singapore-Changi Airport. Cet aéroport excelle dans tous les domaines : propreté irréprochable, temps d’attentes courts et fluidité excellente, connectivité, très bonne accessibilité, zones de restauration et espaces de détentes nombreux. Sa note est de 8,91/10.

En deuxième position, on retrouve l’aéroport de Honk-Kong avec une note de 8,55/10. Cet aéroport est parfaitement conçu : en plus d’être très lumineux, sa jetée principal est en forme de « Y », et c’est de là que partent presque tous les vols des compagnies aériennes internationales.

L’aéroport japonais de Tokyo-Haneda se hisse à la troisième marche du podium. Sa note : 8,51/10. Bien que proche du centre-ville, il reste très accessible notamment en métro, et connaît un fort regain ces dernières années ! Pratique et proposant de nombreux services tels qu’une grande galerie commerciale, des hôtels dans les terminaux et des plateformes d’observation, il est également très propre.

 

La France reste en retrait

Premier aéroport français avec une note de 8,03/10, Toulouse est le seul représentant de l’Hexagone dans le Top 20 mondial, et se retrouve en 7ème place à l’échelle européenne. Les aéroports de la capitale se placent en 8ème (Paris-Charles-de-Gaulle) et 9ème (Paris-Orly) positions du classement français avec des notes respectives de 7,44 et 7,43/10, ce qui les hisse aux 48ème et 49ème places mondiales.

Au niveau européen, c’est l’aéroport de la ville d’Helsinki qui se classe premier avec 8,42/10. Cet aéroport dispose d’une signalétique très claire, d’un hub efficace pour ses connexions entre Europe et Asie, et gère très bien les correspondances. Une belle réussite pour les pays nordiques : les 2ème et 3ème positions sont occupées par Copenhague (8,41/10) et Stockholm-Arlanda (8,39/10).

 

Source : http://blog.flight-report.com/fr/classement-2017-des-meilleurs-aeroports-du-monde/.